SOLUTIONS
TPE
PME / PMI
Grandes Entreprises
Centres d'appels
Voix sur IP
Applications voix
Architecture Réseau
PRODUITS
TELEPHONIE
PABX
Terminaux
Dect
Casques
Audioconférence
Applications
Pimphony

RESEAUX
Cabling
Switch
Eye-Box
Caméras / IP

COURANTS FAIBLES
Vidéo Surveillance
Contrôle d'accès

flèche orange CABLING

Cuivre


FACE AUX CONTRAINTES DE DISTANCES ET D’ENVIRONNEMENT, IL CONVIENT AVANT TOUT DE DETERMINER LE BON SUPPORT : CUIVRE CATEGORIE 5E / 6 OU FIBRE OPTIQUE ?







LE CUIVRE :

Pour des distances de câblage inférieure à 90 mètres, le support cuivre de catégorie ou 6 pourra répondre à toutes vos attentes.

Pour la réalisation d’un pré-câblage horizontal vers divers postes de travail, le câble UTP est un bon produit à la fois efficace et économique.

cables En revanche, le câble avec écran de type FTP ou blindé SFTP sera indispensable dans un environnement plus contraignant et soumis aux perturbations généralement engendrées par les milieux industriels : perturbations électromagnétiques, passage de courants forts. Il est alors nécessaire de respecter encore plus strictement les normes et règles de mise en œuvre.

Dans les cas d’environnement extrêmement perturbé, seul le câblage en fibre optique, qui ignore les phénomènes de diaphonie et de rayonnements électromagnétiques, prendra efficacement le relais, comme expliqué dans le chapitre sur la Fibre Optique.

cabling


Pour les câblages récemment réalisés, les câbles à paires torsadées doivent être au moins de classe D (ISO) ou de catégorie 5 (TIA), et pouvoir supporter une bande de fréquence de 100 mhz (Ethernet 100 Base-T ).







Issue de l’évolution des normes internationales de câblage ISO/IEC 11801 en 50173-1 et ANSI-TIA/EIA-568-B-2-1, la catégorie 6/classe E peut supporter une bande de fréquence de 200 mhz, soit environ le double de la catégorie 5 et garantit une pérennité supérieure du réseau installé. Le coût, légèrement plus élevé de cette nouvelle catégorie de câbles, n’est généralement pas un frein à l’investissement, au vue des performances obtenues notamment, pour exploiter de façon optimale les nouvelles applications qui requièrent toujours plus de bande passante.

LA FIBRE OPTIQUE :

Pour des distances de câblage supérieures à 90 mètres et des environnements particulièrement contraignants (fortes perturbations électromagnétiques ou de courants forts), la fibre optique sera exclusivement préconisée.

Fibre optique Fibre optique

Ce support d’une technologie très performante, a gagné beaucoup de terrain ces dernières années, même si son coût plus élevé, face au bon rendement des câbles cuivre, dissuadent encore de l’utiliser sur les petites distances (moins de 90 mètres).

Les fibres multimodes, connues sous les noms OM1 et OM2 (iso 11801) et les fibres monomodes appelées OS1, sont, elles, souvent utilisées en dorsale de réseaux informatiques, pour l’interconnections de baies permettant par exemple, les applications fast Ethernet 100 mbps et 1 gbps.

La nouvelle fibre 50 microns, appelée OM3, permettra d’atteindre des distances de 300 mètres environ, au 10 gigabit Ethernet.

Retour en haut